Rechercher
  • Stefanie Joyce

DRISHTI, Changer son regard pour changer sa vie

Mis à jour : janv. 30

Janvier 2020, et comme toutes les années précédentes, l’heure des bonnes résolutions a sonné ! On fait nos listes de ce que l’on voudrait changer pour devenir de meilleurs êtres humains. Parmi les plus populaires on retrouve perdre du poids, manger sainement, prendre du temps pour soi. Et voilà, ni vu ni connu, une chose de plus à faire dans notre quotidien déjà bien occupé. Armé d’une volonté de fer qui durera dans la plupart des cas pas plus d’une semaine (en tout cas pour moi), on est parti pour révolutionner notre monde, entendez le mot rêve – évolution, un indice qui confirme que la résolution signe l’arrêt des solutions, entendez le murmure en langue des oiseaux…


Notre regard crée notre réalité


Et si au lieu de passer à l’action et rêver l’évolution, on transférait notre attention sur un point d’attention du regard. En yoga on parlera du DRISHTI. Et si au lieu de se résoudre à faire quelque chose on choisissait de poser notre regard sur quelque chose de précis et voir les solutions émerger naturellement. Notre réalité dépend de ce que l’on perçoit. Le regard que l’on porte sur les évènements, les choses, les gens, tout cela est construit en fonction de notre expérience, notre éducation, notre culture. Notre cerveau retient certains éléments en accord avec ce que l’on croit pour se créer une réalité. Cela va si vite que l’on ne peut décortiquer le phénomène pour s’en apercevoir et donc en avoir conscience. D’après l'expert en neuroscience et coach David Lefrançois, les pensées conscientes sont de 2000 bits seconde contre 400 milliards de bits seconde pour les pensées inconscientes selon le conférencier Eric chabot.


Maintenant, choisissez de regarder longuement un point fixe ou un aspect de votre vie, et laissez ce qui est déjà présent se révéler sous sa forme la plus authentique, indépendamment de ce que l’on croit, de ce que l’on veut et loin de ce ‘il faut que ‘

Concrètement ça donne quoi ? Au lieu de se focaliser sur ce qui est négatif et absent, pourquoi ne pas tourner notre attention sur le positif et l’agréable ? Donc au lieu de se résoudre à aimer et être gentil avec tout le monde parce que c’est écrit partout dans les livres de développement personnel, pourquoi ne pas trouver chez le collègue insupportable, ses qualités, oui je vous assure même lui en a une. Regardez bien !

Et si au lieu d’accepter les critiques avec le sourire, pourquoi ne pas poser son Drishti à développer sa confiance en soi en regardant ce qui est positif dans les échanges que l’on peut avoir avec les autres, dans ce que nous faisons, et oui car là aussi il y a toujours des moments où nous apportons notre pierre à l’édifice. Alors ça n’est évidemment pas toujours le cas mais au lieu de s’effondrer et d’encaisser les critiques, souvenons-nous de nos petites victoires. Si nous gardons un œil sur les preuves que nous sommes valorisés et aimés par notre entourage, alors il y a de grandes chances pour que l’ouverture et la confiance suivent.

Et si au lieu de toujours essayer d’en faire plus et toujours mieux, on se focalisait sur ce qui nous plait dans le processus plutôt que la destination finale.

Sans jamais rien forcer, nous pourrions poser notre regard dans différentes directions, avec intérêt, patience, curiosité, et contempler ce qui se qui prend place sous nos yeux. Notre manière de regarder peut transformer notre réalité.


Le Drishti c’est quoi ?


Le Drishti, en yoga est un outil utilisé pour développer les 5e et 6e piliers du yoga, à savoir prathyara (retention des sens) et Dhyana (concentration). On retrouve également les différents drishtis au sein des postures notamment dans le yoga Ashtanga. Les drishtis ou point de fixation du regard permettent de recentrer l’esprit et donc d’augmenter sa capacité de concentration. Au fur et à mesure on permet de perce(r -et) voir son état intérieur. Là où notre regard se pose, est là où notre esprit se dirige.


On compte 9 drishtis que l’on peut intégrer au sein même des postures. Chaque drishti stimule différents centres et auront donc des effets différents.


1- Nasagrai drishti : Bout du nez - Limite les stimulations visuelles extérieures pour diriger la vision vers l’intérieur. Regarder le bout du nez croise le nerf optique qui ouvre le canal central du cerveau et harmonise l’activité cérébrale des deux hémisphères.

2- Angusta ma dyai drishti : Pouces – Aide à garder l’équilibre en amenant notre attention sur le point final de certaines postures. L’énergie de la posture s’étend à l’espace autour de nous depuis notre centre.

3- Broomadhya drishti : Troisième œil. Encourage l’énergie à monter le long de la colonne vertébrale jusqu’au sommet du crâne ou réside la connaissance spirituelle.

4- Nabi chakra drishti : Nombril – Stimule le plexus solaire, aide à diriger son attention vers l’espace intérieur du corps et encourage une légère flexion de la colonne vertébrale.

5- Urdhva drishti: Ciel – aide à la montée de l’énergie le long de la colonne vertébrale pour atteindre et réveiller les centres spirituels du cerveau.

6- Hastagrai drishti : Main – dirige l’énergie vers l’espace autour de nous qui favorise une sensation d’ouverture sans limite. Aide à maintenir l’équilibre dans les postures.

7- Padhayoragrai drishti : Orteils - dirige l’énergie vers l’espace autour de nous qui favorise une sensation d’ouverture sans limite. Aide à maintenir l’équilibre dans les postures.

8- Parsva drishti : Au loin à gauche – Concentre l’esprit sur un flux plus subtil de l’énergie dans le corps et aide à perfectionner la posture

9- Parsva drishti : Au loin à droite - Concentre l’esprit sur un flux plus subtil de l’énergie dans le corps et aide à perfectionner la posture


En sanskrit, le mot Drishti désigne aussi une vision, un point de vue, ou une sagesse. L’utilisation du drishti est aussi une métaphore pour concentrer notre conscience vers une vision d’unité (yoga). Cette vision nous permet de voir au-delà d’une « vision normal » mais active notre vision comme un rayon X pour voir en dehors de nos opinions, concept, habitudes, expériences.


Que cette année nous porte vers une profonde réflexion et introspection pour ouvrir notre conscience à plus de sagesse.

0 vue
  • Facebook - White Circle

​© 2018 Bien-être et Sagesse,

tél: 06.44.08.33.32 - 17 avenue Francois Mitterrand,

36000 Châteauroux, France

powered by Ideafilms.fr